Ecriture poétique

06 mars 2010

Lettres d'AMOUR...

Première lettre d'amour:

À mon psychiatre :

Tu m'avais assuré que si je signais mon hospitalisation de mon plein gré, ce serait moi qui signerait le document de ma sortie.

Je mesurais le temps qui se prolongeait par ma période, courte il est vrai, de chacune de mes menstruations.

Quand je surgissais alors avec le chariot rempli de mes effets personnels  vers le poste des infirmières, elles s'attendaient à mes réactions lorsque je leur posait la même question : "Est-ce que mon congé est signé?" Je faisais tout sauter dans les airs en prenant soin de ne pas les atteindre aucune. Et bravement je retournais vers ma chambre, satisfaite d'avoir pu exprimer ma colère, digne mais déçue, tout de même!

Tu n'as pas tenu ta promesse.

Quand je t'exprimais ma douleur à te confier les situations qui m'avaient tant fait de peine et que je pleurais devant toi... tu as eu ce réflexe de me dire : "Vous  vous prenez en pitié"!

Lorsque je t'ai déclaré: "Je préfère la compagnie des animaux aux humains"! Tu m'as aussitôt arrêté : "Mais non. Mais non. Vous ne pensez pas ce que vous dites!" Hé bien, dix ans plus tard, tu faisais la promotion de la zoo-thérapie à l' hôpital où tu en étais le directeur général.

À ma dernière rencontre avec toi, je présentais par erreur ma carte de crédit pour payer cette consultation. Ça t'a fait rigoler à me réclamer la carte-soleil. Après un délai de réflexion, je suis entrée en transe pour te dire : "Je l'ai payé tellement cher!...C'était pour vous!"

Vous vous êtes enfuit de toutes vos longues jambes en grimpant votre escalier à toute vitesse. Il me semblait qu'en disparaissant de ma vie de cette façon vous accomplissiez-là la rupture la plus radicale qu'un thérapeute puisse offrir à sa cliente : une fuite exemplaire!

Ginaverylucky



Posté par ginaverylucky à 18:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]